Authenticité et simplicité, clés d’un message qui impacte !

On pense souvent que l’on n’est pas un bon écrivain. Que l’on nait avec ce don qu’est l’écriture ou que l’on en est dépourvu. Telle une bénédiction ou une malédiction.

Le véritable problème, c’est cette croyance. Car tout le monde peut écrire. Toute personne capable d’utiliser un stylo et une feuille de papier pour y écrire des mots sait écrire. Toute personne capable de taper des lettres sur un clavier d’ordinateur sait écrire. Et par extension, toute personne qui écrit est écrivain. Ce n’est peut-être pas sa profession, mais c’est ce qu’elle fait, ce qu’elle sait faire.

Tu sais, l’écriture a toujours fait partie de moi. Enfant, je recopiais des livres entiers de Martine parce que j’adorais la sensation du papier sous ma main (et c’est toujours le cas, à 27 ans, grande enfant que je suis devenue). Ensuite, j’ai découvert la dactylographie à l’école, et je me suis entrainée. Armée de mon vieux clavier filé, touches peintes en noir pour ne pas voir les lettres, je m’entrainais ainsi. Et bien entendu, ce n’était pas très amusant de retaper des mots ou des phrases, je devais inventer les miennes.

C’est ainsi que je suis habituée à me perdre dans les méandres de mon imagination, l’écriture pour seul compagnon. Je me plongeais dans mes univers préférés, et je faisais de moi un de leurs personnages. Je me suis retrouvée sorcière (Harry Potter), Saiyan (Dragon ball), pilote de Gundam (Gundam Wing), chasseuse de cartes (Sakura), amie de Jesse (Sauvez Willy), mutante (X-men), et bien d’autres choses encore.

Les années ont passé et j’ai découvert mon refuge principal : les forums RPG. Le principe était simple : les administrateurs du forum créaient un univers, nous créions un ou plusieurs personnages, avec une tête d’acteur ou d’actrice (ou du moins d’une personne connue), et nous faisions vivre notre personnage dans l’univers. Des interactions entre deux personnages étaient possible, même totalement recommandées. Ainsi, l’histoire de notre personnage s’écrivait en relation avec celle des autres. Une véritable vie virtuelle, gouvernée par l’imagination et où les actes se traduisaient en mots.

Des années durant, j’ai fréquenté ces forums. J’avoue les fréquenter encore aujourd’hui, à dose bien moindre. Ce que je veux dire, c’est que tout le monde peut écrire. Il ne faut pas avoir écrit un livre pour se nommer écrivain.

Tu sais ce que ces années d’écriture m’ont apportées ? De la compréhension. Car plus les années de RPG s’accumulaient, plus l’imagination laissait place à autre chose, une sorte de vérité, de recherche de chemin, de quête d’identité. J’ai remarqué que les personnages que je créais me ressemblaient de plus en plus. Et que, d’une certaine manière, je faisais en sorte de les guider, comme je voulais que l’on me guide.

J’ai reçu beaucoup de messages de personnes qui me disaient qu’elles adoraient lire mes posts. Parce que cela les inspirait. Parce que cela traduisait ce qu’ils vivaient, et, l’histoire se déroulant et continuant, comment faire pour s’en sortir. Mes histoires leur donnaient espoir. 

Pourtant, je ne cherchais pas à faire les plus beaux ou les plus longs textes. Au contraire, j’écrivais comme je parlais, comme les mots me venaient à l’esprit. C’est cette simplicité et cette authenticité qui ont fait que je pouvais si facilement, et sans même le chercher, les inspirer.

Je voulais te partager cela aujourd’hui. Simplicité et authenticité, voilà comment on inspire les personnes qui nous lisent. Si tu veux en savoir plus, je te propose de te rendre sur cette page, où tu découvriras tout mon Système WB™, ou Writing Business™ pour les intimes…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *